La Sorbonne: De Richelieu à Danielle Obono

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
un amphitheatre de l'université paris sorbonne

La Cocarde Etudiante déplore la décision de l’administration Paris Panthéon-Sorbonne de nommer en son sein la député France Insoumise Danièle Obono. Soutien du Parti des Indigènes, groupuscule racialiste animé par la haine de la France, Danièle Obono a tenu plus d’une fois des propos excessifs témoignant sa haine de la France.

Cette nomination, en plus de mettre à mal la prétendue neutralité de l’Université (utilisée surtout quand il s’agit de refuser de nommer une personnalité marquée à droite), démontre la totale impunité dont l’extrême-gauche jouit au sein de l’Université. Rappelons que lors des blocages illégaux de l’Université Paris I durant le printemps dernier, blocages qu’elle avait d’ailleurs encouragés, elle s’est rendue sur place pour participer aux “cours de l’université auto-gérée”. Quel symbole d’autorité de la part de l’administration à l’encontre de ces bloqueurs d’extrême-gauche que de nommer en son sein une personnalité qui a approuvé et accompagné ces blocages illégaux !

Nous ne doutons pas que la Sorbonne annoncera très prochainement la nomination de Philippe de Villiers pour contrebalancer cette nomination et affirmer par la même sa pleine et entière ouverture d’esprit.

Communiqué publié par

Commentez

Rejoignez-nous

Abonnez-vous à notre compte Instagram pour suivre la vie de notre mouvement au quotidien.