Coût de la vie étudiante

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Les chiffres du coût de la rentrée étudiante sont tombés. UNEF et FAGE ne s’accordent pas sur la valeur de l’augmentation.

Quand l’un pointe une hausse de 1,01 % l’autre dénonce une hausse de 1,23 %.

Pour rappel, l’UNEF révèle une hausse de 9 % du coût de la vie étudiante depuis le début du quinquennat de François Hollande (le fameux candidat de la jeunesse). Le syndicat de gauche a-t-il oublié son soutien au vote socialiste de 2012, proposant un « salaire étudiant » pour contrer le recours aux « prêts étudiants » contractés par 12 % de ces derniers ? Etonnant encore pour un mouvement qui soutient l’extension de la loi sur l’encadrement des loyers dont on sait qu’elle n’a pas eu l’effet bénéfique promis à l’époque par la ministre du logement.

Le mouvement des étudiants gaullistes & souverainistes soutient ces étudiants méritants, capables d’allier réussite scolaire et travail étudiant. Aussi, est-il nécessaire de réattribuer les bourses aux mérites, avec un contrôle semestriel des résultats des élèves. La réussite de ces derniers démontrerait leur motivation et nous serions à même de justifier d’une université en bonne santé contrairement à l’idée d’un « salaire étudiant », autant une mauvaise solution qu’une mesure irréaliste.

Il est urgent que le gouvernement se penche sérieusement sur la situation précaire qui touche des milliers d’entre nous, quand on sait que près d’un étudiant sur deux travaille à côté de ses études pour survivre.

Communiqué publié par

Commentez

Autres Communiqués

Nos actualités

Rejoignez-nous

Abonnez-vous à notre compte Instagram pour suivre la vie de notre mouvement au quotidien.