Communiqué officiel de soutien à Génération Identitaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Communiqué de soutien à Génération Identitaire

 

Samedi 13 février 2021, le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a enclenché la procédure de dissolution du mouvement de jeunesse Génération Identitaire.

Nous ne reviendrons pas sur l’ensemble des éléments qui démontent point par point les motifs de dissolution, ce d’autant plus que la justice a relaxé les militants de Génération Identitaire à plusieurs reprises, ce qui n’empêche pas la Presse de continuer à parler d’ « opérations anti-migrants ». Mais la Presse fait son travail, elle désinforme. Tout comme le gouvernement qui, pour valider le concept fumeux et foireux de la « tenaille identitaire », se doit de donner des gages à gauche après s’en être pris à une poignée d’islamistes.

En Méditerranée, dans les Alpes, les Pyrénées ou encore sur les toits de Paris ou de la mosquée de Poitiers, les militants de Génération Identitaire ont largement contribué à attirer de nombreux jeunes Français et Européens vers le militantisme et à rafraîchir les méthodes de communication. Que leurs actions aient à chaque fois fait irruption dans le débat politique est la preuve de leur réussite.

La Cocarde Étudiante a apporté son soutien à Génération Identitaire dès que cela était nécessaire, notamment en 2018 quand ils étaient nombreux déjà à hurler à la dissolution. Nous renouvelons notre soutien, et invitons chacun à l’exprimer publiquement plutôt que de le garder pour soi.

Par ailleurs, nous appelons tous ceux qui dénoncent cette dissolution infondée à se tenir informés du rassemblement qui aura lieu samedi prochain à Paris. Le soutien virtuel, ô combien nécessaire, ne remplace pas le soutien qui doit être démontré sur la place publique.  Comme l’écrit François Bousquet dans son manuel de guérilla culturelle Courage! :

« On perd tout à tout cacher. Cela revient à avouer que nos idées sont pareilles à des maladies honteuses ou à ces malformations physiques qu’on soustrait au regard comme des infirmités inavouables. »

 

La Cocarde Étudiante

 

 

Communiqué publié par

Commentez

Rejoignez-nous

Abonnez-vous à notre compte Instagram pour suivre la vie de notre mouvement au quotidien.